Promotions

Pas de promotion actuellement

Nouveautés

Aucune nouveauté à l'heure actuelle

Avec une Sécu réticente, une complémentaire santé est utile pour les médecines douces

La Sécu assure un service minimum pour la prise en charge des 4 médecines douces officiellement reconnues, à savoir l’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie et la mésothérapie. Qui plus est, le parcours des soins coordonnés pour ces médecines douces reconnues inclut aussi l’obligation de consulter un médecin spécialisé pour se faire rembourser. Quoi qu’il en soit, les Français, notamment les malades de cancer et les séniors, ont un grand engouement pour de nombreuses autres médecines douces. La souscription d’une surcomplémentaire santé est même nécessaire pour ceux déjà liés à une mutuelle entreprise.

La Sécu ne prend pas les médecines douces reconnues de la même manière

Déjà, elle impose ses conditions classiques en matière de prise en charge de frais médicaux, notamment le respect du parcours des soins coordonnés. Puis, la Sécu a voulu que les choses soient claires : les consultations d’ostéopathie ne sont pas remboursables. De ce fait, pour les personnes souffrant de maladie osseuse, la souscription d’une mutuelle santé est incontournable. La souscription d’une surcomplémentaire santé est tout aussi incontournable si la mutuelle entreprise obligatoire ne prend pas charge l’ostéopathie – mais ça arrive très rarement. Par ailleurs, la Sécu ne prend en charge, et ce partiellement, les séances d’acupuncture si et seulement si elles sont assurées par un médecin acupuncteur (soit le médecin traitant préalablement déclaré à la Sécu, soit un médecin recommandé par le médecin traitant). L’acupuncture est remboursée sur une base de 12,35 €.  L’homéopathie et la mésothérapie sont remboursées sur une base de 23 €, à l’instar des médecines conventionnelles. Quant aux médicaments homéopathiques, la base de remboursement est de 30 %.

Les malades de cancer, les séniors et les affiliés aux mutuelles entreprises

Précisons d’emblée qu’il est désormais inutile de dire que telle ou telle mutuelle entreprise est obligatoire puisque, depuis le 1er janvier 2015, non seulement toute entreprise doit avoir une mutuelle santé interne, mais encore, les salariés ne peuvent refuser d’y adhérer (sauf rares exceptions).

Sinon, les affiliés n’ont pas trop à se prendre la tête face à la non-prise en charge des médecines douces par la Sécu. L’écrasante majorité des mutuelles entreprises couvrent pas mal de médecines douces. Néanmoins, certaines médecines douces sont visiblement des parias (shiatsu, cure thermale, naturopathie…).

Par ailleurs, les séniors sont très friands de certaines médecines douces comme la cure thermale. Ils en ont besoin à titre préventif, mais aussi pour le bien-être et la prévention de maladies. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que les mutuelles faites sur mesure pour les séniors pullulent.

Enfin, au moins 80 % des malades de cancer recourent aux médecines alternatives, en parallèle avec les traitements parallèles.


PayPal